Mesrine, le diptique

dans cinema

L’Instinct de Mort

Et pour terminer ma journée, une plus de quatre heures sur Jacques Mesrine avec les deux films de Jean-François Richet : Mesrine : L’Instinct de mort et Mesrine : L’Ennemi Public n°1. Avec Vincent Cassel dans le rôle titre, Cécile De France dans le rôle de Jeanne Schneider, Ludivine Sagnier dans le rôle de Sylvie Jeanjacquot, Ibars Valverde dans le rôle de Maria de la Soledad ou encore Gérard Depardieu dans le rôle de Guido.

Le premier film nous conte les débuts de Mesrine, la guerre d’algérie ou il sera décoré, puis, ses débuts dans les années 60, petit cambriolages, son mariage avec Maria de la Soledad avec qui il aura trois enfants, ses bracages dans divers pays, les débuts en prison, les évasions, le divorce d’avec Maria. Il part au Canada avec Jeanne Schneider, y enlève un milliardaire, sa fuite à travers les états unis, sa capture, son incarcération au Canada. La prison encore, puis l’évasion, sa vie là bas.

L’Ennemi Public n°1

Le deuxième film, reprends à son retour en France en 1972, le début des braquages, son arrestation, puis son évasion du tribunal de Compiegne. Son activité reprends de plus belle, puis, il est de nouveau arrêté, et placé en détention dans le quartier de haute sécurité de la prison de la santé, il y rencontre François Besse, avec lequel il s’évadera en 1978 et s’associera quelques mois. Il braque encore, puis enlève un milliardaire et obtient six millions de francs, il devient alors l’ennemi public n°1. La traque s’intensifie, jusqu’à la fin, où les forces de police l’abattent en pleine journée porte de Clignancourt.

J’ai trouvé Vincent Cassel très bon dans ce rôle, l’exubérance, la confiance en soi, tout. Du fait du thème abordé, c’est un film assez dur, mais on s’attache à ce Mesrine, qui finalement, comme il le dit ne fait que voler aux voleurs.

Posté par Mathieu Arnold le dimanche 28 décembre 2008 à 02:26

Rétroliens (0)

La discussion continue ailleurs…
Adresse du rétrolien : http://w.mat.cc/trackback/126

Commentaires

Le mercredi 7 janvier 2009 à 23:13, Ced a écrit :
J'ai adoré ces 2 films : Tout d'abord, il s'agit d'une histoire vraie même si les puristes trouveront à redire sur l'interprétation des faits et de sa vie. Mais, j'ai également apprécié cette certaine forme de violence qui n'est pas gratuite, et qui reflete ce que devait être la vie de Mesrines. (A déconseiller au moins de 12 ans tout de même). Enfin, l'histoire et le personnage sont enfin incroyable : ca meritait bien 2 volets !
Le jeudi 19 novembre 2009 à 12:18, Trikapalanet a écrit :
Je rejoins l'avis de Ced, c'est vraiment de bons films, agréables à regarder et montre que le méchant n'est pas que méchant, comme Dexter (même si je pars loin...)
Le vendredi 8 février 2013 à 08:17, Michelle a écrit :
I am confident that had you seen The Last Airbender, it would have made Number 1 on your Worst list, as it did for that fine gmeltnean up above you.Not only it is a visually craptastic mess of a masturbatory effort by Shamawhatever, it\'s has truly the most God awful script I\'ve ever witnessed. That is not an exaggeration. They need to reboot that with a competent director and an appropriate cast in 5 years.
Le mardi 12 février 2013 à 04:52, jcbnosfmpr a écrit :
oG1tRn kmawpzaqvbax
Le mardi 19 février 2013 à 16:25, Johannah a écrit :
Respect, oui.Un peu d'ésotérisme linguistique lorsqu'il explique sa vision de la révolution, mais les idées sont là. La façon dont les dirigeants nous assènent le terme démocratie, c'est-à-dire de façon perverse et hypocrite, devrait suffire à nous révolter; en tout cas, nous méritons mieux si nous désirons, véritablement, mieux.Je n'aime pas jouer au jeu des Anciens contre les Modernes mais il me semble que ça ferait du bien si au moins on pouvait être gouvernés par autre chose que des législateurs, des politologues et des économistes. J'aimerais pouvoir voter pour quelqu'un qui lit régulièrement de la philosophie, de la littérature. PET était encore un intellectuel, capable de mettre le nez d'un Hubert Aquin dans son propre cul lors d'un échange de lettres public... affordable car insurance purchase cialis
Le dimanche 10 mars 2013 à 08:17, Seston a écrit :
cheap car insurance fstly car insurance quotes awpwwc
Poster un commentaire
(facultatif)

« Burn After Reading