Secret Défense

dans cinema

Secret Défense

Cette semaine, pas de cours au CNAM le soir, et oui, trêve hivernale pour cause de Noël et de jour de l’an, alors, après le travail, direction le cinéma. J’ai donc choisi d’aller voir Secret Défense de Philippe Haïm avec Gérard Lanvin et Vahina Giocante dans les rôles des gentils, et Simon Abkarian et Nicolas Duvauchelle pour les méchants.

Alex (Gérard Lanvin) dirige une équipe de la DGSE(Direction Générale de la Sécurité Extérieure), et recrute Diane (Vahina Giocante) pour servir d’agent sur le terrain. Pendant ce temps, Pierre (Nicolas Duvauchelle), déçu par la vie dans notre pays tombe sous le joug d’Al Barad (Simon Abkarian), chef d’une cellule terroriste. Alex envoie Diane espionner Al Barad, et Al Barad prépare un attenta qui sera perpétré par Pierre.

S’en suit la lutte finale du bien contre le mal, ah, non, je divague, ce n’est pas dragon ball… c’est pas grave, c’est un peu l’idée, mais qui gagnera à la fin de l’épisode, les gentils ou les méchants ?

Le film est assez dur, tant avec les personnages qu’avec la DGSE en général, il en dresse un tableau assez noir, de personnes qui sont prêtes à tout pour atteindre leur but. Mais le jeu du chat et de la souris nous tient en haleine du début à la fin, et c’est bien tout ce qu’on lui demande. Le film se termine avec une phrase très gratifiante, qui rassure puisque ça a été évité, mais pas tant que ça parce que quand même quoi : «depuis le 11 septembre 2001, près d’une quinzaine d’attentats ont été évités grâce aux services secrets français.»

Posté par Mathieu Arnold le mardi 23 décembre 2008 à 22:07

Rétroliens (0)

La discussion continue ailleurs…
Adresse du rétrolien : http://w.mat.cc/trackback/123

Commentaires

Poster un commentaire
(facultatif)

« Largo Winch   Pour Elle »