Iron Man

dans cinema

Iron Man

Ça faisait bien longtemps que je n’étais pas allé au cinéma, alors, j’ai du retard (non, je ne suis pas enceinte), je choisis donc au hasard dans tous les films qui m’intéressent, et le dé que j’ai lancé (et aussi le timing) m’a poussé vers Iron Man, le dernier Marvel, avec Robert Downey Jr. dans le rôle de Tony Stark, beau gosse, coureur, grande gueule et milliardaire, Gwyneth Paltrow dans le rôle de l’assistante craquante du super héros et Jeff Bridges dans le rôle de l’ami de la famille et puis, finalement, du gros vilain méchant, mais rassurez vous, on ne découvre qu’à la fin que c’est le méchant.

Tony Stark, riche héritier et marchant d’armes réussis plutôt bien. (Il faut dire, un marchant d’arme aux états unis, ça marche.) Lors d’une démonstration de son dernier super missile de la mort quelque part au Moyen Orient le convoi militaire dans lequel il se trouve est attaqué, les militaires sont vites tués. Il survit tant bien que mal a l’explosion d’un missile, est kidnappé par des terroristes et s’en sort avec des shrapnel près du cœur, et un électroaimant branché sur une batterie de voiture en plein milieu de la poitrine.

Avec l’aide d’un scientifique, et en faisant mine de construire le fameux missile que les terroristes veulent, il construit avec les moyens du bord un mini-réacteur «ARC qui remplace la batterie de voiture, puis une armure blindée qui lui permet de s’échapper.

De retour au États Unis après avoir fait des remous en décidant d’arrêter de fabriquer des armes, et se faire mettre sur la touche, Iron Man il se met à construire une nouvelle version de son armure, plus efficace, et plus jolie aussi.

Pendant ce temps, les restes de sa première armures sont retrouvés dans le desert, et Stark Industries fabrique en secret sa version, plus grosse, et fortement armée.

Pour sauver sa belle assistante, Iron Man va se battre contre le gros méchant avec la grosse armure, et réussir à le battre en faisant sauter la moitié d’un batiment.

Quelques jours après l’incident, Tony Stark parle devant des journalistes et est sensé fournir un alibi fourni par un agent du SHIELD mais finit par déclarer aux journalistes qu’il est bien Iron Man.

Quelques temps plus tard (et à la fin du générique) Tony rentre chez lui et y découvre un homme en noir qui lui explique que lui, en tant qu’Iron Man fait maintenant partie d’un univers un peu plus grand. Cet homme est le directeur du SHIELD et il est venu parler à Tony d’un projet à venir appelé «The Avenger Initiative.»

Pour conclure, c’est plutôt un film pas mal, Robert Downey Jr est vraiment pas si mauvais dans ce rôle de super héros pas toujours super, et j’ai plutôt passé du bon temps.

Posté par Mathieu Arnold le vendredi 6 juin 2008 à 00:35

Rétroliens (0)

La discussion continue ailleurs…
Adresse du rétrolien : http://w.mat.cc/trackback/103

Commentaires

Poster un commentaire
(facultatif)

« Jusqu'à Paris, et au delà   Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal »