Jusqu'à Paris, et au delà

dans ma vie, mon œuvre

Etonnamment, l’embarquement a été beaucoup plus calme et serein à Montréal qu’à Paris. J’étais en 16A, alors, je suis rentré parmi les derniers, ça m’a laissé l’avantage de pouvoir rester assis dans le terminal où c’était confortable le plus longtemps possible.

L’avion était toujours un A330-300, mais ce coup ci en configuration 3-3-3 et plus 2-4-2 comme à l’aller, c’est un chouilla moins bien quand on est à la fenêtre, j’ai bien fait d’aller faire pipi avant d’embarquer. (Oui, toujours très intéressant.)

Le repas, alors, bon, autant à l’aller c’était bon, autant là, non, l’entrée était une salade de poids chiches avec une espèce de mayonnaise/rémoulade pas bonne, à la limite du pas ingérable, le plat un truc a base de pâtes et de légumes presque pas cuits, (plat végétarien, oui, repas végétarien pour tout le monde d’ailleurs,) sans vraiment de goût. Le pain était potable, avec un peu de beurre, et le dessert, un genre de gateau chocolat génoise je sais pas quoi, était mangeable aussi.

Le vol sinon s’est plutôt bien passé, j’ai réussi à dormir dans les deux heures et demi à trois heures, c’est toujours ça de gagné. Vive le masque de repos.

À l’arrivée, le débarquement s’est fait assez vite, forcément, j’étais a l’avant de l’appareil, donc, je suis sorti dans les premiers, gros avantage, attendu à peine 2 minutes avant de passer la douane. Il faut relativiser quand même, attendre 2 minutes à la douane et 35 devant le tapis roulant avec les bagages ou 30 à la douane et pas devant le tapis roulant parce que, ben, ton sac y est déjà, c’est a peu près équivalent. Ce coup ci, j’avais noté a quoi ressemblait mon sac, il était toujours bleu emballé dans plein de cellophane pour le protéger. (J’avais quelques dollars en monnaie sur moi, et à montréal il emballaient les bagages pour une somme dérisoire.)

Puis, sortie de l’aérogare, j’ai attendu que mon taxi familial arrive, et j’ai passé l’après midi à gagater au calme.

Il est 2h du matin, je suis rentré chez moi depuis deux bonnes heures, et je n’ai pas vraiment sommeil, je vais quand même aller dormir, il faut bien que je me remette le corps à l’heure.

Posté par Mathieu Arnold le mercredi 21 mai 2008 à 02:07

Rétroliens (0)

La discussion continue ailleurs…
Adresse du rétrolien : http://w.mat.cc/trackback/101

Commentaires

Le vendredi 23 mai 2008 à 14:01, Kat a écrit :
Taxi familial, au rapport. Encore désolée du retard et de la trachéite :P
Je note que tu avais retenu la couleur de ton sac, cette fois ;)
Poster un commentaire
(facultatif)

« Direction Montréal…   Iron Man »