99 Francs

dans cinema

99 Francs

Cet après midi, j’avais envie, alors je me suis retrouvé au cinéma UGC(Union des Grands Cinémas) Ciné Cité Les Halles, et je suis allé y voir, parce que j’avais envie, et aussi parce que plusieurs personnes m’en avaient parlé en bien, 99 Francs.

Ce film, adapté du roman du même titre de Frédéric Beigbeder, raconte l’histoire d’un publicitaire au sommet de sa gloire qui à du mal à gérer, sans ordre précis, la cocaïne, les filles et l’argent (beaucoup, plein, trop). Mais un doute, un déclic, et tout dérape (ou pas).

Tout ça donne un film fantastique, fantasque, qui pique un peu les yeux parfois, mais pas trop, juste ce qu’il faut pour faire sourire. Ça ne s’arrête jamais (sauf à la fin, forcément), c’est parfois un peu gore, il ne faut pas detester le vomi ou le sang…

Tout le film tourne sur la création d’une publicité pour un nouveau yaourt de Madone, parce que : «j’en ai douze mille tonnes à écouler». Et se termine par une fausse pub. J’ai beaucoup ri, tout au long du film, et quand je lis les critiques de libé ou de telerama, je me dis qu’on a pas du voir le même film, ou alors qu’ils n’ont rien compris (qui à dit «comme d’habitude» ?).

Posté par Mathieu Arnold le jeudi 15 novembre 2007 à 23:14

Rétroliens (0)

La discussion continue ailleurs…
Adresse du rétrolien : http://w.mat.cc/trackback/37

Commentaires

Poster un commentaire
(facultatif)

« Billy Milligan, ses vies, son œuvre…   This is England »