Archive de novembre 2007

Ézoah, immemoria et Ténébria

dans livre

Ténébria Immemoria Ézoah

Il y a quelques mois, je m’approchais de la fin de mon marathon Pratchett, et j’allais me retrouver sans livre à lire, alors, je suis allé dans quelques librairies, et j’ai pioché un peu au hasard.

Je suis tombé sur ézoah, un livre «pour enfants», enfin, on peut le lire à un enfant, et ça lui plaira. Maintenant, ça plaira aussi à un adulte (enfin, un adulte qui n’a pas décidé qu’il était trop grand pour lire un livre comme ça, genre, comme moi) parce que rien que dans le premier tome, il doit y avoir plus d’une centaine de références à des chansons, et il doit y en avoir autant dans chacun des deux tomes suivants. Toutes ces références, enfin, celles que j’ai vu, m’ont souvent fait relire deux ou trois phrases pour être sur que, «ah, si, ils ont osé», et m’ont en général beaucoup fait rire.

Suite…

Posté par Mathieu Arnold le 27 novembre 2007

Olivennes : le rapport qui tue…

dans monde de merde

Comme je ne suis toujours pas plus un homme de loi que la dernière fois où je vous ai parlé de trucs légaux, et que d’autres l’ont déjà fait pour moi, je vais vous renvoyer vers l’article de mon pote Pierre, car j’étais à deux doigts de m’agacer.

Posté par Mathieu Arnold le 25 novembre 2007

Un jour sur terre

dans cinema

Un jour sur terre

J’ai terminé ma journée cinéma par Un jour sur terre qui, en suivant le soleil du pôle nord au pôle sud, nous fait rencontrer une ourse et ses oursons, une meute de loups, des caribous, un lynx, des morses, des phoques, des dauphins, des éléphants, des lions, des singes, et une baleine et son baleineau.

Nous suivons ces groupes pendant leurs migrations, de l’hiver à l’été, pendant leurs luttes et leurs réussites, leurs peurs et leurs joies.

Suite…

Posté par Mathieu Arnold le 25 novembre 2007

Le Royaume

dans cinema

Le Royaume

J’ai ensuite continué ma journée cinéma par Le Royaume avec Jamie Foxx et Jennifer Garner.

Arabie Saudite, à coté de Riyad, une après midi normale dans un complexe résidentiel d’une société pétrolière américaine, parties de baseball, promenade… Soudain, des coups de feu retentissent, dans la panique générale, un kamikaze portant un uniforme de la police saoudienne se fait exploser au beau milieu de la foule. Un peu plus tard, alors que les secours sont là et qu’une enquête commence, une deuxième explosion retenti au même endroit, beaucoup plus forte cette fois ci, tuant plus d’une centaine de personnes.

Suite…

Posté par Mathieu Arnold le 25 novembre 2007

American Gangster

dans cinema

American Gangster

J’étais toujours frustré de ne pas avoir pu aller au cinéma le week end dernier, alors je l’ai fait aujourd’hui. J’ai pris ma plus belle carte UGC illimité et je suis allé à l’UGC Bercy passer la journée.

J’ai donc commencé par American Gangster de Ridley Scott, avec Russell Crowe et Denzel Washington. Ce dernier joue le rôle de Frank Lucas, un baron de la drogue dans Harlem pendant la fin des années 60 et le début des années 70.

Suite…

Posté par Mathieu Arnold le 25 novembre 2007

Des gaufres, comme quand j’étais petit

dans cuisine

Gaufre

Cette semaine, une amie me parlait de la machine à pain qu’elle s’était achetée, ça m’intéressait, alors, je suis allé voir sur le site où elle l’avait commandé, et je suis tombé par hasard sur un gaufrier qui fait des gaufres en forme de cœur. Ça tombait super bien, parce que quand j’étais petit, on avait un gaufrier qui faisait des gaufres exactement de cette forme là. Il était peut être un peu plus grand, mais c’était tout à fait ça.

Suite…

Posté par Mathieu Arnold le 24 novembre 2007

IPv6, Quagga, Gitoyen…

dans ipv6

Quand j’ai adhéré à FDN, j’ai dit un truc con, du genre “ah, oui, IPv6, ça me botte, je m’en charge”. Bon, ça devait être en 2005, après, j’ai redis (en 2006) que oui, j’allais mettre IPv6 dans Gitoyen, qui est l’opérateur sur lequel se base FDN

Quelle idée étrange j’avais eu là…

Alors bon, pour la peine que j’y ai passé du temps, si si, vous n’imaginez pas le temps qu’on peut perdre avec ces putains de logiciels opensources dont la seule documentation est le code source, vous me direz, mais y’a des docs, et des gens qui montrent ce qu’ils ont fait. Et je vous répondrait, oui, hum, y’a une belle doc de quagga, elle est a peu près équivalente à la commande “list” de quagga/bgpd/ospfd/ospf6d, vous savez, la commande qui liste toutes les commandes que vous pouvez utiliser, ce qui fait que ça vous aide si vous avez un léger trou de mémoire, mais pas vraiment si vous cherchez a partir de zéro… Ah, oui, les gens qui montrent ce qu’ils ont fait, alors, d’abord, en général, ils montrent ce qu’ils ont fait en disant que d’après la doc c’est censé être comme ça, mais que ça ne marche pas. Moi, je voulais un truc simple, du BGP avec IPv6 et de l’OSPF avec IPv6, ça, il faut croire, personne, jamais n’a essayé, en tout cas, personne n’a réussi, ou ceux qui ont réussi soit on les a enfermés dans des asiles d’aliénés, soit ils gardent bien secret tout ce qu’ils ont pu faire.

Tout ça pour dire que ben, faire de l’IPv6, ben, c’est tout un programme, parce que ceest documenté, nulle part.

Suite…

Posté par Mathieu Arnold le 21 novembre 2007

無間道 - Infernal Affairs

dans film

Infernal Affairs

J’ai vu le premier opus, Infernal Affairs, de cette trilogie la semaine de sa sortie en France (début septembre 2004 pour les incultes).

Je l’ai particulièrement aimé, et c’est peu dire pour un film que j’ai vu en cantonais sous-titré français. J’avais trouvé l’histoire belle, bien tournée, bien rythmée, et la fin triste, très.

Toute l’histoire tourne autours d’une taupe dans les forces de polices, Ming, envoyée par les triades, et un agent des forces de polices infiltré dans ces mêmes triades, Yan. Le but de Yan est de récolter assez d’informations sur Sam, le parrain de Hong Kong, pour l’envoyer en prison. Sa véritable identité n’est connue que du commissaire Wong avec qui il travaille. Ming, lui, est à Sam, et le renseigne sur toutes les opérations de polices qui pourraient lui porter préjudice. Lors d’une opération, Ming se rends compte que le commissaire Wong est renseigné par une taupe dans l’équipe de Sam, et Sam se rends compte de la même chose. Commence alors un jeu du chat et de la souris entre Yan et Ming, a qui trouvera l’autre le premier. Le film se termine par la mort de Wong, défenestré par des hommes de mains de Sam, puis de Sam, et de Yan, abattus par Ming…

Suite…

Posté par Mathieu Arnold le 20 novembre 2007

Ruby, mon amour…

dans rants

Alors, bon, je vais essayer de rester calme et objectif, histoire de faire en sorte que ça soit compréhensible par le plus grand monde possible.

Il y avait ruby 1.8.6 patchlevel 0, et il marchait, enfin, tout les morceaux que j’en utilisent marchaient. Et puis, il y a eu une vulnérabilité, je ne sais pas trop quoi, alors, ça a été mis à jour, en ruby 1.8.6 patchlevel 111…

Suite…

Posté par Mathieu Arnold le 18 novembre 2007

Feeds qui bougent

dans mon blog

Pour info à ceux qui sont abonnés a un flux de mon blog, je les ai déplacés dans un sous dossier feeds, d’ailleurs, pour ceux qui sont abonnés, le flux qui contient le plus de données doit être le flux atom 1.0…

Posté par Mathieu Arnold le 17 novembre 2007

Dans La Vallée D’Elah

dans cinema

Dans La Vallée D’Elah

Et cet après midi, j’avais encore envie d’aller au cinéma, mon choix s’est porté sur Dans La Vallée D’Elah, un polar avec Tommy Lee Jones, Charlize Theron et Susan Sarandon.

Un jeune soldat disparaît pendant une permission juste après être rentré d’Irak. Son père se part à sa recherche et convainc une jeune policière de l’aider…

Suite…

Posté par Mathieu Arnold le 17 novembre 2007

Le Rêve De Cassandre

dans cinema

Le Rêve De Cassandre

Ce matin, je voulais aller au cinéma, genre, l’UGC Ciné Cité de Bercy, mais j’ai déchanté en voyant que si je voulais aller à Bercy, où, à défaut, aux Halles, il fallait y aller en Velib’… Je suis donc allé au cinéma qui se trouve a environ 100 mètres de chez moi, à savoir, le MK2 Beaugrenelle. Je suis donc allé voir Le Rêve De Cassandre, le dernier Woody Allen.

Le conte de deux frères (Ewan McGregor et Colin Farrell), qui sur un coup de cœur, s’offrent, sans en avoir les moyens, un voilier qu’ils baptisent, à juste titre, cassandra’s dream. L’un travaille dans un garage, et a un problème de jeu, l’autre dirige le restaurant de leur père. Suite à une dette de jeu, ils doivent demander l’aide de leur oncle Howard, qui a fait fortune. En échange, il leur demande a son tour un service…

Suite…

Posté par Mathieu Arnold le 17 novembre 2007

This is England

dans cinema

This is England

Et comme j’étais déjà sur place à l’UGC des halle, j’en ai profité pour aller voir un deuxième film, mon choix s’est porté sur This is England parce que aussi, on m’en a dit du bien, et que je n’ai aucune personnalité.

On se retrouve pendant l’été 1983, au dans le nord de l’Angleterre, l’école se termine, un jeune adolescent qui vit avec sa mère depuis la mort de son père. Au détour d’un chemin, il rencontre quelques skinheads et intègre leur bande. Lorsque le “chef” de la bande sort de prison, tout bascule.

Suite…

Posté par Mathieu Arnold le 15 novembre 2007

99 Francs

dans cinema

99 Francs

Cet après midi, j’avais envie, alors je me suis retrouvé au cinéma UGC(Union des Grands Cinémas) Ciné Cité Les Halles, et je suis allé y voir, parce que j’avais envie, et aussi parce que plusieurs personnes m’en avaient parlé en bien, 99 Francs.

Ce film, adapté du roman du même titre de Frédéric Beigbeder, raconte l’histoire d’un publicitaire au sommet de sa gloire qui à du mal à gérer, sans ordre précis, la cocaïne, les filles et l’argent (beaucoup, plein, trop). Mais un doute, un déclic, et tout dérape (ou pas).

Suite…

Posté par Mathieu Arnold le 15 novembre 2007

Billy Milligan, ses vies, son œuvre…

dans livre

Les mille et une vies de Billy Milligan

J’en ai entendu plusieurs fois dans la chronique de Gérard Collard dans l’émission Le Magazine de la Santé au Quotidien, et comme ils en disaient beaucoup de bien, je me suis décidé à lire ce livre, la version française étant uniquement disponible en hardcover, j’ai opté pour la version originale, elle disponible en paperback.

J’y ai découvert un jeune homme à l’esprit torturé, arrêté suite à une série d’enlèvements et de viols. J’y ai exploré le monde d’une personne aux multiples personnalité, dont l’enfance traumatisante à brisée son esprit en vingt-quatre personnes distinctes. Ah, attention, ce n’est pas un roman :-).

Suite…

Posté par Mathieu Arnold le 13 novembre 2007

Un reverse proxy bien complet…

dans boulot

J’ai un client qui a un client qui a un (in|ex)tranet. Il veut qu’on puisse y accéder depuis partout dehors, et il veux que ce soit simple pour les gens qui y accèdent.

Suite…

Posté par Mathieu Arnold le 6 novembre 2007