Jason Bourne, la fin (peut être ?)

dans cinema

Cet après midi, je suis retourné au MK2 Beaugrenelle, et je suis allé voir La Vengeance Dans La Peau.

Ce troisième opus nous plonge dans les méandres de la mémoire refoulée du héros et dénoue le sac de noeud que les deux premiers films on adroitement tissé.

Globalement, c’est bien ficelé, on ne s’attends pas à ce qui va arriver, et toutes les scènes sont de qualité, pas uniquement certaines, avec un joli ralenti à la Matrix, où ce genre de scènes très prisées par Hollywood de nos jours.

Je n’arrive pas a me décider si celui là est mieux ou moins bien que les précédents, je n’ai pas trop apprécié la manière de filmer, caméra au poing, de celui ci, la majorité des scènes d’actions sont tournées comme ça, et moi, ça me fatigue, ce n’est pas possible de suivre ce qui se passe, et ça bouge trop. Par contre, il apporte pas mal de réponses, et la boucle est bouclée. Normalement, on ne devrait pas avoir de nouveau un “truc Dans La Peau”, mais allez savoir, la fin le permet, alors, pourquoi pas…

Posté par Mathieu Arnold le samedi 15 septembre 2007 à 23:56

Rétroliens (0)

La discussion continue ailleurs…
Adresse du rétrolien : http://w.mat.cc/trackback/21

« Il revient, Schneidermann, que la télé n’aime guère…   Le retour de la vengeance de la copie privée »